l'autisme bourgoin

Troubles autistiques et autisme

Qu’est-ce que l’autisme et les troubles autistiques? Comment trouver un spécialiste sur Bourgoin-Jallieu et sa région?

Les troubles autistiques (TSA-Asperger) impactent le développement social de l’enfant. L’origine de ces troubles est encore mal connue, elle pourrait être épigénétique et/ou neuro-développementale. Certains scientifiques pensent qu’elle pourrait aussi être liée à l’alimentation et à des intolérances à certains aliments (gluten, caséine).

D’autre part, une récente étude de l’Inserm montre qu’une exposition fœtale aux fines particules (pollution automobile) serait à l’origine d’un déficit de connexions dans le corps calleux qui relient les 2 hémisphères cérébraux. Or, on retrouve précisément un déficit de ce corps calleux chez les enfants présentant des troubles autistiques et les enfants ayant un trouble de l’attention.

Certains scientifiques ont émis l’hypothèse d’un dysfonctionnement des neurones miroirs. Ces neurones permettent d’apprendre par imitation en répétant le geste qui vient d’être fait. Ils sont aussi les vecteurs de l’empathie.

Une étude récente (Parker K-J et al, 2018) suggère l’importance d’une hormone la vasopressine. Mais cette étude n’a pour l’instant été réalisée que sur un groupe de singe.

Quels sont les signes de ce trouble?

Les enfants sont souvent diagnostiqués tardivement, alors qu’une prise en charge rapide est nécessaire pour développer l’habileté sociale. Certains signes peuvent alerter comme un manque de communication verbale et corporelle (pas de babillage, aucun mot avant 18 mois, pas de phrases avant 2 ans). Des comportements stéréotypés, des balancements sont également des signes à ne pas négliger. Au moindre doute, il faut consulter son médecin. On note également une sensibilité sensorielle atypique. Ces symptômes peuvent aussi découler de troubles du langage comme la dysphasie ou des troubles psychologiques.

Comment aider un enfant présentant des troubles autistiques?

L’enfant s’enferme dans une bulle et a beaucoup de mal à comprendre les autres et les implicites sociaux. Les règles sociales doivent être parfaitement explicites afin que l’enfant autiste puisse s’adapter. Il ne peut regarder comment font les autres pour calquer son attitude. Il est très utile pour ses enfants de suivre des cours d’habilité sociale pour comprendre ces implicites sociaux. Par exemple, un enfant autiste ne comprendra pas pourquoi il est puni en classe s’il tapait du pied car aucune règle ne le spécifiait. Il est important d’expliquer à l’enfant d’observer l’attitude des autres et d’agir par mimétisme.

Troubles autistiques et réflexes archaïques

D’autre part, en travaillant sur le réflexe de paralysie par la peur (RPP) et d’autres réflexes, l’enfant présentant des troubles autistiques s’ouvre peu à peu au monde extérieur. L’enfant accepte alors plus facilement le toucher. Il se sent moins agressé par le monde extérieur. Il bâtit alors plus facilement des relations avec les autres.

Le réflexe de Moro est également intéressant à travailler car il va jouer sur l’ouverture et la fermeture de l’enfant et sur sa sensibilité. Les crises émotionnelles seront moins importantes.

troubles autistiques et autisme
bourgoin jallieu isère

Au cabinet :

J’ai reçu un petit garçon à qui il fallait répéter 3 fois son prénom pour qu’il comprenne qu’on s’adresse à lui. Tout son corps était extrêmement tendu. Après 3 séances, son corps était détendu et il pouvait converser sans qu’on dise son prénom.

Retour à l’accueil.

Structure du cerveau et autisme

cerveau et autisme

Le cerveau est constitué du tronc cérébral, du cervelet, des ganglions de la base, du système limbique et du cortex cérébral.

Au niveau du tronc cérébral, les fonctions autonomes et mise en éveil sont présentes. Les troubles attentionnels et autistiques montrent souvent des connexions faibles dans le tronc cérébral. Les mouvements passifs permettent de développer ces connexions.

Le cervelet régule certaines émotions comme la peur et le plaisir. Il joue aussi sur les mouvements volontaires. Il est important pour le développement du langage. Les mouvements rythmiques allongés actifs vont pouvoir stimuler cette zone cérébrale.

Une récente étude (Stoodley et al, montre l’importance du cervelet -notamment la région appelée RCrusI- dans les relations sociales)

Le système limbique appelé aussi cerveau des mammifères gère les réactions de fuite et lutte par rapport aux émotions. Certains enfants autistes présentent de l’agressivité que l’on va pouvoir diminuer en travaillant sur la système limbique par le réflexe de Moro ou le réflexe de paralysie par la peur.

Les ganglions de la base sont activés afin de réguler l’inhibition des mouvements. A ce titre ils peuvent jouer un rôle pour limiter les mouvements parasites (style balancement).