Les troubles d’apprentissage

Que sont les troubles d’apprentissage ? Comment trouver un spécialiste du troubles de l’apprentissage sur Bourgoin-Jallieu et sa région ? Comment les réflexes archaïques peuvent aider éviter les troubles moteurs?

Les troubles d’apprentissage sont liés à la motricité du bébé.

Les troubles moteurs

Parmi les troubles d’apprentissage, les troubles moteurs (coordination) sont souvent vus comme d’origine physiologique. Or, Ils sont d’origine neurologique et concernent donc les réflexes archaïques. Les difficultés motrices peuvent avoir différentes origines: physiologique, génétique ou neurologique. On parle de trouble moteurs lorsque l’origine est neurologique. Par exemple, un enfant qui marche avec les pieds en dedans a probablement des réflexes non intégrés. Le réflexe RTSC et les réflexes plantaires peuvent impacter sur la marche, mais d’autres réflexes peuvent aussi jouer un rôle.

Les réflexes archaïques et les troubles moteurs  augmentent les performances sportives .(crémieu-Bourgoin- jallieu)

Les capacités physiques peuvent aussi être augmentées grâce à l’intégration des réflexes. Beaucoup de sportifs de haut niveau suivent des séances d’intégration des réflexes afin d’augmenter leurs performances. Certains musiciens de haut niveau travaillent également leurs réflexes afin d’avoir une meilleure coordination et une meilleure agilité des doigts.

L’énurésie

Qu’est-ce que l’énurésie?

L’énurésie (pipi au lit après 5 ans) , concernent beaucoup d’enfants. Il est tout à fait normal que votre enfant ait des accidents jusqu’à 4 ans. A partir de 5 ans, votre enfant souffre d’énurésie. Il est propre la journée, mais a des accidents la nuit. L’énurésie peut avoir différentes causes. Elle peut être d’origine physiologique ou psychologique, mais elle a souvent une origine neurologique.

Comment soigner l’énurésie?

En l’absence de problèmes physiologiques détectés par votre médecin, l’intégration des réflexes est souvent une bonne solution. En travaillant sur certains réflexes comme le Galant et le Perez (…), on obtient généralement des résultats rapidement (S’il n’y a pas de causes psychologiques ou médicales) . Il faut aussi un accompagnement éducatif bienveillant (enlever les couches…). Il est important de ne pas punir votre enfant, il faut au contraire l’accompagner et le féliciter dès qu’une nuit se passe sans accidents. Veillez aussi à limiter les boissons avant le coucher. Vous pouvez également laisser une veilleuse qui lui permettra de trouver son chemin vers les toilettes.

L’encoprésie

Qu’est-ce que l’encoprésie?

L’encoprésie est une émission de selles non volontaire qui est appelée également incontinence fécale. Elle concerne les enfants mais aussi les adolescents et les adultes. Certains enfants ne se rendent pas compte de l’accident, il n’en perçoive ni l’odeur ni la gène.

Comment soigner l’encoprésie?

L’encoprésie peut avoir différentes origines. La dimension psychologique est souvent importante. Les réflexes peuvent aussi jouer un rôle (Galant, Perez, Moro, RTSC…). Un accompagnement par un psychologue et un praticien en réflexes donne de bons résultats. Il faut aussi souvent modifier ses habitudes alimentaires afin de rééduquer le système digestif. Un verre d’eau à jeun et des fruits au petit déjeuner permette souvent d’aller à la selle le matin, ce qui évitera les accidents dans la journée.

Scoliose, lordose, cyphose, mal de dos..

La scoliose?

La scoliose est une déformation de la colonne dans les trois plans. Elle peut avoir plusieurs origines notamment génétique, neurologique ou biomécanique. Les scolioses de petites ampleurs peuvent être freinées mais par contre certaines nécessitent un opération ou le port d’un corset.

Les déformations de la colonne sont liés à des réflexes non intégrés. Certes, les mouvements effectués en kinésiothérapie aident, mais si les réflexes sont toujours présents, les déformations reviennent.

La lordose

La lordose est une courbure concave au niveau cervical et lombaire.

En travaillant l’intégration des réflexes, notamment le réflexe tonique labyrinthique le dos devient plus droit.

La cyphose

La cyphose est une exagération de la courbe convexe thoracique. Familièrement, on dit que la personne est bossue. Les réflexes permettent d’avoir un meilleur contrôle postural. La colonne devient plus droite, le dos moins voûté.

mal de dos et réflexes archaïques

Au cabinet :

J’ai reçu un homme de 71 ans, qui souffrait des lombaires, il avait de plus en plus de mal à se déplacer, se pencher et porter. Après quelques séances de pressions isométriques afin d’intégrer le Galant, il pouvait à nouveau vaquer à ses occupations.

Retour à l’accueil.

Les troubles d’apprentissage : les troubles émotionnels

L’angoisse et les réflexes archaïques

Angoisse- réflexe de Moro et RPP
(Crémieu-Bourgoin-jallieu)

L’angoisse chronique peut-être liée à deux réflexes : le réflexe de paralysie par la peur (RPP) et le réflexe de Moro. Le RPP émerge vers 5 semaines in utero puis il s’intègre progressivement. Si la grossesse est trop stressante, le RPP ne va pas s’intégrer et l’enfant aura tendance à rester replié sur lui-même. Le Moro est un réflexe de fuite et lutte qui émerge vers 8 semaines in utero et qui s’intègre progressivement dans les premiers mois de vie en réflexe d’attachement et de sursaut. Si la grossesse, la naissance ou les premiers mois de vie sont trop stressants, le Moro ne s’intègre pas. L’enfant peut alors développer des troubles anxieux, de l’hypervigilance ou une hypersensibilité.

Retour à l’accueil.

Les colères et le réflexe de Moro

bébé en colère -réflexes archaïque de Moro

Si le Moro n’est pas intégré, l’enfant peut-être hyperactif et nerveux. Le Moro est important pour le traitement sensoriel (audition, vision, proprioception…). Il joue un rôle également sur le système de récompense. L’enfant qui n’a pas le Moro suffisamment intégré, a ses sens exacerbés et cela le rend nerveux voire colérique. Le Moro a beaucoup d’importances dans les troubles d’apprentissage.

Les troubles d’apprentissage : la mémorisation

La mémorisation dépend de plusieurs facteurs: l’attention, la motivation, les liens que l’on fait et le stress.

A ce titre, les réflexes vont pouvoir jouer sur la mémorisation en développant l’attention. En effet, en stimulant le tronc cérébral, l’enfant sera plus concentré et attentif. La mémorisation se fera aussi plus facilement si le système limbique est calme (enfant non stressé).

L’amygdale et l’hippocampe font partie du système limbique. Ils sont très impliqués dans les processus de mémorisation. L’amygdale ne fonctionne pas correctement si l’enfant ressent du stress. Le cervelet, le striatum au niveau des ganglions de la base (Putamen) jouent également un rôle sur les apprentissages moteurs.

Grâce à l’intégration des réflexes archaïques, on va pouvoir solliciter ces différentes zones cérébrales.

Retour à l’accueil.

la mémoire et la capacité de mémorisation est liée aux réflexes archaïques-(Crémieu-Bourgoin-jallieu)
la mémoire et le cerveau

Les troubles de l’attention (TDA-TDHA)

Les difficultés attentionnelles peuvent avoir diverses origines. Elle peuvent être liées à l’environnement, par exemple l’enfant se fait du souci pour sa maman… On parle de trouble de l’attention lorsque les difficultés sont persistantes dans le temps. Elles ont une origine neurologique. Elle font partie des troubles d’apprentissage que l’on rencontre de plus en plus.

Au niveau du tronc cérébral, le système d’activation réticulé (SAR) gère l’attention et la vigilance. Le SAR permet de trier et filtrer les informations sensorielles. Les mouvements passifs utilisés dans l’approche par les réflexes permettent de stimuler le tronc cérébral.

Retour à l’accueil.

Les troubles de l'attention-TDA et TDHA et les réflexes archaïques. (Crémieu- Bourgoin-Jallieu)
attention et réflexes archaïques

Les troubles dys

La dyslexie

La dyslexie est un trouble d’apprentissage de la lecture. Il existe plusieurs sortes de dyslexies. La dyslexie de surface va empêcher l’enfant de mémoriser les mots écrits (voie lexicale). La dyslexie phonologique va impacter sur le découpage des syllabes et il sera donc très difficile de lire un mot nouveau. Il existe aussi une dyslexie mixte qui est à la fois de surface et phonologique.

La dyslexie est souvent liée au réflexe tonique asymétrique du cou (RTAC), mais d’autres réflexes peuvent également intervenir. Les compétences en lecture augmentent fortement lors de l’intégration de ces réflexes. Ainsi le Dr Mac Philipps l’a montré dans son étude publiée par le Lancet (février 2000). Il serait judicieux de commencer par intégrer les réflexes archaïques avant de faire des séances d’orthophonie.

Dyslexie bourgoin-jallieu, Crémieu
dyslexie et réflexes archaïques

La dyscalculie

Parmi les troubles dys, La dyscalculie est un trouble persistant pour l’apprentissage des calculs. En travaillant sur le réflexe tonique labyrinthique et sur le RTAC (réflexe tonique asymétrique), on obtient de bons résultats pour les performances en calcul. Grâce aux réflexes la mémoire à court terme augmente et facilite le calcul mental. De même, l’enfant comprend mieux l’espace de sa feuille et arrive mieux à poser les opérations en colonne.

La dyspraxie

La dyspraxie est un des troubles dys persistant de la coordination et de la planification. L’enfant a du mal à réaliser certains gestes, comme par exemple faire ses lacets. L’automatisation des mouvements ne se fait pas. Ainsi, l’enfant se perd dans ce qu’il doit faire. Plusieurs réflexes peuvent être impliqués. L’intégration de ces réflexes permet aux enfants de progresser dans l’automatisation et la planification des tâches.

Retour à l’accueil.

les troubles dys à Crémieu
dyspraxie et réflexes archaïques

La dysphasie et le langage oral

La dysphasie est un trouble persistant du langage oral. La dysphasie peut-être réceptive (l’enfant a du mal à comprendre ce qu’on lui dit) ou expressive (l’enfant a des difficultés pour faire des phrases). Grâce aux réflexes (Babkin, agrippement, succion et points cardinaux -pour la dysphasie expressive, Moro, RPP, RTL, RTAC, RTSC pour le traitement auditif), l’enfant peut améliorer nettement sa capacité de dialogue.

Certains enfants peuvent avoir des difficultés pour articuler ou des tendances au bégaiement. Là aussi certains réflexes (Babkin, agrippement, succion et points cardinaux) jouent un rôle important.

Retour à l’accueil.